Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 11:24
Famille, je vous hais !

Je n’ai vu que deux ou trois fois M. T. Je me souviens qu’il a une curieuse façon de remercier – je suppose qu’il veut paraître original ou distingué –, car il dit « beaucoup de mercis ».

Il présente d’emblée sa demande : une « requête » auprès du procureur de la République.

Puis il raconte, tout en vrac : il a deux frères, avec qui il semble en froid, qui disent du mal de lui et il veut savoir pourquoi un tel à dit ceci et un tel a affirmé cela.

L’appartement de leur mère a été vendu, lui n’a rien signé, car il avait donné procuration à un clerc du notaire ; il n’a pas vu la couleur de l’argent, mais ce n’est pas ça qu’il réclame – je ne sais toujours pas ce qu’il réclame d’ailleurs dans cette affaire immobilière !

Je remets les choses à leur place.

S’il veut des explications, quelles qu’elles soient, sur la vente de l’appartement, seul le notaire peut lui répondre. Il faut s’adresser à lui.

Quant à ses querelles familiales, tant que la loi n’a pas été transgressée, le procureur ne va pas intervenir. S’il estime qu’il a été calomnié, il lui faut des preuves. Je lui conseille, sans grande conviction, de consulter un médiateur familial.

Il s’en va en me remerciant (cette fois : « merci », tout simplement).

Je ne sais pas ce que je lui ai apporté…

Ensuite, je fais le rapprochement entre son nom et celui d’un client au cabinet (dont j’ai parlé dans ce billet) ; d’ailleurs, il me semble qu’ils ont une petite ressemblance. Je l’avais rangé dans la catégorie « sale type » et les propos de son supposé frère viennent confirmer mon impression.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages