Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 14:08
Arrête de pleurer !

Mme B. est venue accompagnée de son fils, un poupon de neuf mois, bien tranquille dans sa poussette.

Pendant que je rédige pour elle une lettre au préfet pour savoir où en est la demande de carte d’identité pour le bébé, celui-ci commence vaguement à se manifester.

« Arrête de pleurer ! » lui lance-t-elle.

Je me dis in petto qu’elle est bien exigeante alors qu’il a à peine émis un petit son et je continue.

Nouveau gémissement.

« Il faut pas pleurer, sinon la dame va te taper. »

Mais… c’est de moi qu’elle parle !

« Ah non ! Moi je ne tape pas. Ça va pas de lui dire ça ? »

Je me tourne vers le petit : « Ne t’inquiète pas, moi je ne tape personne !

— Excusez-moi…

— Je suis vraiment choquée que vous disiez ça…

— Je disais ça pour lui, pour qu’il arrête…

— Et ben dites-lui autre chose !

— Excusez-moi… »

Je finis le courrier sans lui dire que je l’excuse. Parce que non, elle n'est pas excusable !

Pff !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages