Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 15:13
Un recours… Oui, et pourquoi ?

Mme M.L. ne vient plus très souvent me voir. Aujourd’hui, elle veut déposer un recours, elle a « reçu ça ».

Ça, c’est un jugement du tribunal pour enfants datant de février, concernant son fils âgé à l’époque de presque 18 ans.

Le juge a décidé de maintenir une mesure éducative jusqu’à la majorité du jeune homme, soit en avril de cette année.

La signification lui en a été faite le 28 août et nous sommes début septembre.

« Qu’est-ce que vous voulez faire ?

— Un recours.

— D’accord. Pour dire quoi ?

— …

— Pourquoi voulez-vous faire un recours ?

— C’est ma cousine qui m’a dit de faire un recours et que j’avais quinze jours pour le faire.

— On fait un recours quand on n’est pas d’accord avec une décision. Vous n’êtes pas d’accord avec le jugement ?... De toute façon, même si vous n’êtes pas d’accord, la décision n’était valable que jusqu’aux dix-huit ans de votre fils. Il les a depuis longtemps, donc la mesure éducative n’existe plus… Il est toujours suivi par un éducateur ?

— Non.

— Qu’est-ce qu’il fait ?

— Il veut rien faire, il traîne toute la journée avec ses copains.

— Vous étiez suivie par une assistante sociale ? Qui a mis en place cette mesure éducative ?

— C’est le juge. Parce qu’il y a eu un braquage… Moi j’étais d’accord.

— Ah, c’est le juge qui a décidé ça quand il a vu votre fils après le braquage. Donc, maintenant, il n’y a plus rien… »

Quelle histoire absurde !

Un jugement signifié six mois après l’audience.

Une décision temporaire caduque.

Un recours sans objet.

Mme M.L. repart sans rien, bien sûr. Je crois qu’elle a compris.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages