Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 09:57
On me l'a pas donné

M. D. a d’abord consulté la juriste avant de venir me voir, et il a très bien fait.

Il a été embauché en janvier, a vu sa période d’essai d’un mois prolongée d’autant, pour finalement être remercié à la fin de cette deuxième période.

Les indications de la juriste sont très claires : il n’a pas signé de contrat, dans ce cas, il n’a eu aucune indication sur les modalités d’embauche et ce qui n’a pas été écrit ne peut être présumé, notamment la période d’essai et son renouvellement.

Il faut donc demander que la fin de contrat soit requalifiée en licenciement sans cause réelle. M. D. a le choix entre sa réintégration ou un dédommagement.

Je m’apprête à rédiger le courrier et continue de poser quelques questions… M. D. est bavard et m’en dit plus que ce que lui demande et… je l’entends affirmer qu’il a signé un CDI, mais qu’on ne lui a jamais remis son exemplaire. Holà, ça peut changer beaucoup de choses !

Je réfléchis à toute vitesse : il faut qu’il revoie la juriste, car il n’est pas sûr de lui avoir donné cette information. Puis-je rédiger le courrier selon les indications premières, quitte à ce qu’il revienne une fois que la juriste l’aura vérifié ?

Non, je ne peux me résoudre à écrire qu’il n’a pas signé de contrat, alors qu’il en a signé un, et je ne peux pas non plus écrire qu’il en a signé un, mais qu’il n’a pas son exemplaire, alors que cela risque de modifier la teneur du reste du courrier.

Finalement, je lui explique mes doutes, qu’il comprend (ouf !), et rédige un mot à remettre à la juriste.

Nous nous reverrons donc bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages