Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 12:00
Mon mari est italien.

Mme B. est envoyée par son mari, qui est au travail. Il veut écrire à la préfecture pour demander un titre de séjour.

Tiens, il n’a pas de titre de séjour, pourtant il travaille ? Bizarre…

Je cherche à en savoir plus…

Mme B. m’explique leur situation : elle a un titre de séjour, mais pas son mari, et me donne leur date d’arrivée en France depuis l’Italie…

« Mais quelle est la nationalité de votre mari ? »

Il est italien, donc ressortissant de l’Union européenne.

« Dans ce cas, il n’a pas besoin de titre de séjour. Il a tout à fait le droit de rester en France autant de temps qu’il le veut. L’essentiel, c’est que vous, vous en ayez un. Donc, tout va bien. »

Non, tout ne va pas bien, car monsieur tient à avoir un titre de séjour et madame insiste pour écrire à la préfecture.

Donc, après avoir expliqué et réexpliqué l’inutilité de la démarche, j’écris, au nom de son mari de nationalité italienne, un courrier de demande de titre de séjour à la préfecture.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages