Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 14:03

Mme T. exerce la tutelle légale de sa fille adulte, âgée d’environ vingt-cinq ans. Je constate dans le jugement que celle-ci ne jouit plus de ses droits civiques.

 

Mme T. a besoin d’un courrier pour demander au juge des tutelles l’autorisation d’ouvrir un compte d’épargne et d’y faire des dépôts réguliers.

 

Je la revois une dizaine de jours plus tard : le juge a besoin de précisions. Je rédige la réponse et lui exprime ma surprise sur la rapidité de l’affaire, en lui demandant si c’était toujours ainsi.

 

« Oui, me répond-elle, pour les demandes de ce genre. Mais pour l’autorisation de mariage, c’est plus long, ça fait déjà deux ans.

- Vous avez demandé l’autorisation pour que votre fille se marie ?

- Oui, mais le mari est en Inde, alors c’est plus long. »

 

« Gloups ! », fais-je in petto. Sa fille est sous tutelle parce qu’elle n’a pas toutes ses facultés mentales et elle veut la marier…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages