Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 12:00

Une des dames qui attend son tour est venue avec ses deux enfants. On ne peut pas dire qu’ils sont sages ni qu’elle s’en occupe !

J’entends des courses, des cris et des bruits suspects dans le couloir et me demande même à un moment si je ne vais pas intervenir. Puis les bruits s’éloignent.

 

Quelque temps après, quand je reviens dans mon bureau avec la personne suivante, je vois le petit garçon – âgé de deux ans environ – en sortir en courant et en serrant quelque chose entre ses doigts. (Je laisse toujours la porte ouverte pendant mon absence puisque personne, à part les usagers des permanences, ne vient au fond de ce couloir.)

 

Je le houspille : « Ah non, je ne suis pas d’accord. C’est interdit d’entrer dans ce bureau ! »

Il est suivi de sa sœur plus âgée et ils se précipitent vers leur mère qui est toujours dans la salle d’attente et n’en bouge pas.

 

Je fais rapidement le tour du bureau et de mes affaires, un peu inquiète, et ne vois rien qui aurait été dérangé ou subtilisé. Mais quand je me mets à l’ordinateur, je constate une suite de caractères incongrus dans une case du tableau des statistiques.

 

« Ah ! Il s’est servi de mon ordinateur », dis-je en souriant.

 

Avant que je commence à discuter avec l’usager en face de moi, on frappe à la porte : c’est la sœur qui me tend un petit objet.

J’ai d’abord du mal à distinguer ce que c’est. Et soudain : HORREUR ! c’est une touche de mon clavier !

Le petit garnement avait arraché la touche point/point-virgule.

 

Je suis patiente et compréhensive, mais il ne faut pas abuser. Je sors en trombe du bureau, le petit garçon n’était pas loin, et je m’exclame :

« Ça, c’est une grosse bêtise ! Je ne suis pas contente et je ne veux plus te voir là. Je t’interdis de revenir. »

Pas de réaction de la mère.

 

J’arrive heureusement à replacer la touche et peux reprendre mon travail.

 

Ma collègue du PIMMS, dans le bureau d’à côté, reçoit plus tard cette dame et est obligée de se fâcher pour que les enfants se tiennent tranquilles. Pourtant, elle est du genre patient.

 

Grrr ! Sales gosses ! Et parents irresponsables qui ne s’en occupent pas correctement !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages