Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:46

À peine suis-je arrivée ce matin au centre administratif que Zahia, une dame de l’accueil, frappe à la porte du bureau.

« Tu as appris ce qui s’est passé hier matin aux T. ? La mairie a été brûlée ! Un groupe de jeunes cagoulés est entré, a tout aspergé d’essence et a mis le feu.

- Ah bon ? C’étaient Jeanne et Marlyse, les agents ?

- Oui, ils les ont fait sortir avec les usagers, mais Marlyse a été légèrement aspergée sur le bras. 

- Oh la la ! Au-dessus, il y a la médiathèque, la MIVE à côté !...

- Je voulais te prévenir parce que demain, tu avais une permanence là-bas… Tu n’étais pas au courant ? C’est passé hier soir à la télé… »


feu.jpg

Non, je n’étais pas au courant.

Mais je sais que ça bouge fort dans cette grande ville essonnienne. Il y a quelques semaines, des ouvriers se sont activés au centre administratif et ont posé des systèmes d’accès à badge dans tout le bâtiment, excepté, tout de même, le hall où se trouvent les guichets uniques.

J’ai appris que cela faisait suite à une invasion de jeunes les jours précédents, venus revendiquer la concrétisation des promesses d’emplois que le maire leur aurait faites avant les dernières énièmes élections municipales.

 

Hier, il semble bien, malgré les dénégations du maire interrogé par les médias, que les motifs des agresseurs étaient les mêmes. Des rumeurs circulent : ils ne font que commencer !

Les responsables de la sécurité de la ville sont inquiets et craignent la contagion à d’autres quartiers.

 

Déjà, il y a quelques années, je n’avais plus assuré une permanence dans un autre quartier, car la mairie avait été détruite par un cocktail Molotov, mais c’était pendant la nuit. À présent, c’est en plein jour, avec le risque de faire des victimes.

 

Zahia m’a avoué qu’elle et ses collègues ont peur car elles seraient aux premières loges en cas d’attaque, et sont prêtes à s’enfuir à la moindre alerte, gardant leur sac tout près d’elles.

 

Je ne suis pas d’un naturel craintif, mais j’ai quand même vérifié que mon bureau, un peu excentré, possède une fenêtre dont la hauteur par rapport au trottoir me permettra de sauter sans trop de risques en cas d’urgence. Je verrai si je peux emporter mon sac ! Je n’aurai en tout cas pas le temps d’emballer mon matériel informatique qui passera alors en pertes et profits (je vais faire une sauvegarde intermédiaire, au cas où…).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages