Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 21:54

Ondes.jpgIl me semble reconnaître ce monsieur, arrivé une heure avant celle de son rendez-vous, qui traîne à rassembler ses affaires et marche avec une canne.

 

Il s’excuse de m’emmerder – je proteste pour la forme, mais il ne m’écoute pas.

 

J’arrive à savoir où il habite, pour mes statistiques, et lui demande ce que je peux faire pour lui.

 

« On m’attaque avec un portable. »

Et il fait comme s’il tapait sur un clavier.

« Pardon ?

— C’est mon voisin – signe au-dessus de sa tête – il arrête pas de m’emmerder, il veut que je parte de l’appartement. Il m’attaque avec un portable et… comment ça s’appelle ? »

 

Je suis perplexe…

 

« Mais, qu’est-ce qui vous arrive ? Qu’est-ce que ça vous fait ? Ça fait du bruit ?

— Non, ça me brûle. »

 

Et il se passe les mains sur la poitrine en grimaçant.

 

Oh là là…

 

Je cherche dans mes anciens fichiers et retrouve deux de ses précédents courriers au service de médiation pour se plaindre de ses voisins qui le harcèlent. Mais la dernière fois, c’était la porte d’entrée qu’ils claquaient « pour l’emmerder ».

 

« Qu’est-ce que vous voulez faire, monsieur ?

— Écrire pour avoir un avocat… au ministre du Logement… J’ai vu hier l’assistance…

— Vous avez vu qui hier ? L’assistante sociale ? Qu’est-ce qu’elle vous a dit ? Elle vous a fait un mot pour moi ?

— Elle m’a dit qu’elle avait pas de logement. »

 

Vite, je me raccroche à ça.

 

« Vous voulez écrire à votre bailleur pour changer de logement ?

— Heu… oui.

— C’est qui, votre bailleur ? Vous avez une quittance de loyer ? »

 

Il plonge dans ses sacs et en sort un courrier du Logement francilien.

 

Il soupire :

« Je trouve pas la quittance, peut-être l’assistance elle a tout gardé…

— Ne cherchez plus, ça me suffit. Je sais qui est votre bailleur. »

 

Et j’écris une demande de mutation de logement.

 

Il continue de réfléchir :

« On m’attaque avec un portable et Internet, voilà, c’est ça !

— Aaah, c’est avec Internet ! »

 

Il semble satisfait que j’aie l’air de me rendre compte de la gravité de l’agression.

 

Je finis le courrier, sans m’étendre sur les attaques.

Il repart content.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages