Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 14:06

 

Je connais Mme B. depuis que je tiens ces permanences. Je l’aide dans les nombreuses formalités de sa vie quotidienne mais, ces derniers temps, je la vois surtout pour ses démarches de recherche d’un nouveau logement. Ils vivent à cinq, deux adultes et trois adolescents, dans deux pièces, et rencontrent en plus des problèmes d’insalubrité. Leur dossier est déposé depuis… très longtemps mais rien n’aboutit. Mais elle est toujours de bonne humeur, plaisante et rit volontiers.

 

Aujourd’hui, quand elle s’installe, elle me tend une enveloppe prétimbrée en me disant :

« Je veux juste écrire à “l’IVEC” ».

- L’IVEC ? Qu’est-ce que c’est ? » (Je pense à un nouvel organisme proposant des logements).

Elle rigole :

«  Je vois que t’es pas chrétienne, tu sais pas ce que c’est ! »

En l’entendant, je comprends de suite : il s’agit de…

« Aaah, vous voulez écrire à l’évêque ?

- Oui.

- Pour lui dire quoi ?

- Parce que je veux faire ma confirmation. »

 

C’est une femme de quarante-deux ans, avec trois enfants de seize, quatorze et douze ans !

 

« Vous devez lui expliquer pourquoi vous voulez être confirmée à votre âge ?

- C’est ça.

- Alors, pourquoi ?

- Parce que j’ai été baptisée, j’ai fait mes communions mais pas ma confirmation…

- Et ça vous manque ?

- Oui. »

 

Alors je raconte pour elle : l’enfance au Cap-Vert, le trop long trajet pour aller suivre la préparation à la confirmation, puis l’exil en France, sa vie de femme, le baptême de ses enfants, sa pratique religieuse régulière, et son besoin, maintenant, de parfaire son parcours de chrétienne. Cela fait un an qu’elle y travaille, accompagnée par un diacre africain ; la cérémonie est prévue pour Pentecôte.

 

Je lui propose de recopier à la main mais elle ne sait écrire que le portugais. Je choisis donc une police manuscrite pour rendre la lettre plus personnelle.

 

J’ai dû me documenter sur la façon de s’adresser à un évêque car c’était une première pour moi (ce qui a bien fait rire Mme B. !).

Allez, je vous fais partager mon savoir tout neuf ! (C’est une des possibilités qui existent, avec Moult Majuscules, bien sûr, Pour Manifester Tout Son Respect) :

en suscription : « A son Excellence Monseigneur l’Évêque de... » ;

en appellation : « Monseigneur » ou « Excellence » ;

en formule de politesse finale, pour une femme : « Veuillez agréer, Monseigneur, l’expression de mes sentiments respectueux et dévoués. ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages