Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 15:40

fil-aiguille.jpg

 

M. et Mme L.M. me demandent de vérifier leur déclaration de revenus. Tant qu’il ne s’agit que de cela, ça va, je peux le faire. Dès que c’est un peu plus compliqué, avec une déclaration de salarié à domicile pour une personne âgée, par exemple, je renvoie la personne aux services fiscaux.

 

Pour cette vérification, j’ai besoin des fiches de paie de 2010 de monsieur ; madame, elle, vient d’arriver en France où elle n’a pas encore trouvé de travail.

 

En consultant ces documents, je constate d’abord une anomalie concernant l’adresse : sur certaines, c’est à Paris, sur d’autres à Fontainebleau, mais aucune n’indique la bonne. Monsieur m’affirme qu’il a déjà signalé cette erreur, mais…

 

Du coup, je regarde mieux tous les détails et trouve autre chose : son matricule change à partir du mois de juillet et… les cumuls de salaire et d’heures travaillées sont remis à zéro, ainsi d’ailleurs que le compteur des congés payés.

 

Ça ne va pas du tout ! J’explique à M. L. M. que c’est comme s’il s’agissait d’une autre personne qui travaillait. Il faut faire corriger ça.

J’écris donc un courrier de réclamation au patron pour signaler ces erreurs, demander une rectification et la confirmation que les déclarations sociales ont été faites correctement à son nom.

 

Ensuite, je m’occupe de la déclaration de revenus pour laquelle ils étaient venus.

 

Je ne suis pas sûre qu’ils aient compris, mais je ne pouvais décemment pas laisser passer ces âneries !

 

Heu… Me suis-je encore mêlée de ce qui ne me regardait pas ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages