Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 12:15

feminin.jpgM. G. m’a déjà consultée à plusieurs reprises : pour demander une indulgence après une contravention et ne pas perdre de points sur son permis, ou pour la reconnaissance de la nationalité française à sa fille restée dans son pays d’origine…

 

Aujourd’hui, il veut que je remplisse pour lui un imprimé de requête auprès du tribunal de proximité. Je lui demande ce qui lui arrive.

 

Il veut récupérer la somme précise de 2 493 € qu’il a donnée en plusieurs fois à sa voisine pour couvrir les frais médicaux de suivi de sa grossesse. En effet, elle lui a affirmé qu’elle était enceinte de lui ; elle avait besoin d’argent pour une échographie, ou pour s’équiper d’une poussette double pour préparer la naissance des jumeaux qu’elle attendait…

 

« Elle est partie en Charente et elle a accouché là-bas. Les enfants sont nés en avance, ils étaient en couveuse, mais ils vont bien. Ils s’appellent Dylan et Dimitri. Mais j’ai jamais pu les voir, j’ai pas vu de photos… Elle est revenue ici mais sans eux parce qu’elle les a laissés je sais pas où… »

 

Oh là là !

 

« Comme je les ai pas vus, j’ai fait une recherche à la CAF mais ils ont rien trouvé. Ils m’ont dit que si je voyais pas les enfants, je devais arrêter de donner de l’argent… À partir d’août, j’ai plus rien donné.

« Toute ma famille est au courant et a vu que je lui donnais tout ce qu’elle me demandait… J’ai des preuves, regardez ! »

Il me montre un papier plié en quatre, griffonné de listes de sommes : 50 €, 20, 200…

 

« Monsieur, ce papier, ce n’est pas une preuve… Avez-vous consulté le conseiller juridique ?

- Oui. Il m’a dit de porter plainte et d’aller au tribunal. Mais le commissariat a pas voulu prendre ma plainte parce que j’avais pas été forcé ou menacé pour lui donner de l’argent. Alors je vais au tribunal.

- Je vais remplir l’imprimé mais, avant de le déposer, allez voir le conseiller juridique pour bien préparer toutes les preuves que vous pouvez apporter. »

 

Et je commence à écrire… Nom et prénom… et profession du demandeur et du défendeur…

« Quelle est la profession de la dame ?

- Retraitée. »

 

Quoi ?

Je lève le nez du formulaire :

« Mais elle a quel âge ?

- 58 ans, comme moi.

- Et on peut avoir des enfants à 58 ans ?

- Oui. Elle m’a dit que sa mère avait eu un enfant à 61 ans. »

 

Grimace de l’écrivain public, qui finit pourtant de remplir le fameux imprimé.

 

« Surtout, monsieur, allez voir le conseiller juridique pour bien préparer votre dossier ! »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages