Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:04

 

Je veux rendre hommage à J., agent d’accueil d’un des centres sociaux où j’interviens. En poste depuis une vingtaine d’années, elle a vu passer plusieurs directeurs et de nombreux animateurs. Elle est restée.

rose

Elle appelle tous les habitués de la structure par leur nom, voire par leur prénom. Elle sait qui fait quoi, qui est qui : celui qui n’a pas de chance et se trouve dans le malheur et celui qui ne fait rien pour s’en sortir.

Elle connaît les rouages de la ville : les administrations, les associations, les organismes utiles… Elle est capable de renseigner sur de nombreux sujets qui ne dépendent pas du centre social.

 

J. n’a pas son pareil pour calmer un conflit naissant dans la bousculade des usagers venant me consulter. « Ecoutez, le rideau était fermé, moi je n’ai pas pu voir dans quel ordre vous êtes arrivés pour attendre à la porte. Vous êtes des adultes responsables, vous devez bien savoir après qui vous devez passer. » Et ça marche ! Et si l’un se plaint, elle trouve les mots pour l’apaiser, ou l’envoyer gentiment balader, au besoin.

 

Elle houspille les écoliers venant pour l’aide aux devoirs : « Bonjour ! », leur lance-t-elle et ils répondent tous : « Bonjour J. ! ». Ils ont retenu sa leçon.

 

Pour l’un qui n’a qu’un téléphone portable, elle appelle Pôle Emploi pour prendre un rendez-vous. Pour celle-ci qui ne parle pas bien le français, elle téléphone au centre des impôts et obtient un délai de paiement et un dégrèvement partiel de l’amende infligée à sa fille, adolescente, qui a fraudé dans le bus.

D’ailleurs, J. ne laisse pas passer l’affaire. Quand elle voit la jeune fille, elle la sermonne vertement, soulignant le courage de sa mère qui se tue à la tâche pour l’élever et son ingratitude à elle qui se comporte comme une écervelée. « Tu lui demanderas pardon, à ta mère. » Et J. peut vérifier ensuite que la demoiselle a agi ainsi.

 

D’une humeur toujours enjouée, J. est l’âme et le pilier du centre social qui est devenu, en grande partie grâce à elle, un repère indispensable du quartier.

 

Merci à toutes les J. ! Travailler avec elles est pour moi source de sérénité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages