Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 21:48

emploi-choisi.jpgMme E. est une jeune personne que je plaçais dans la catégorie « écervelée » vu les ennuis dans lesquels elle se fourvoyait régulièrement. Charge à moi de rédiger des demandes de remise gracieuse de dette ou de paiement échelonné.

 

Aujourd’hui, elle veut déposer un recours contre un ajournement de naturalisation pour précarité de sa situation professionnelle.

 

J’apprends que sa situation s’est arrangée : elle a passé et obtenu le diplôme d’aide-soignante (j’avais fait sa lettre de motivation pour se présenter au concours d’entrée à l’IFSI). Depuis, elle travaille en intérim et gagne très bien sa vie.

 

Or, pour les services préfectoraux qui ont examiné sa demande de naturalisation, l’intérim est une situation précaire qui justifie un ajournement.

 

Mme E. est scandalisée : depuis qu’elle a eu son diplôme, elle n’a jamais eu un jour sans travail. Elle a refusé plusieurs CDI pour pouvoir rester en intérim car elle a calculé qu’elle gagnait beaucoup plus que ses collègues embauchées.

 

Dans le courrier au préfet, elle raconte qu’à son exemple, d’autres aides-soignantes de sa connaissance allaient aussi opter pour ce type de contrat plus rémunérateur.

 

Elle précise aussi que certains établissements n’acceptent d’embaucher en CDI que des Français « pour ne pas confier la vie de leurs pensionnaires à n’importe qui ».

 

Vu comme ça, on comprend son choix… La préfecture aussi ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages