Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:28

Passer à la télé une fois par an ! Quelle extravagance !

 

Après France 2 l’année dernière, cette fois, c’est sur Télessonne qui, comme son nom l’indique, est la chaîne locale du département de l’Essonne. Certes, ce n’est pas le même prestige que la télé nationale, mais cela représente quand même « 400 000 téléspectateurs potentiels » (ou 200 000, les avis divergent !) Autant de clients ? J’en doute et ce n’est pas le but que je cherche à atteindre. Plus raisonnablement, je me dis que plus on (les médias par exemple) parlera de notre profession, plus elle gagnera en visibilité et plus les clients se rendront compte de leur besoin vital de nos services. Courage, y’a du boulot !

 

Or donc, en ce beau mercredi, je retrouve dans les locaux de Télessonne mes consœurs Michèle Geoffroy et Sylvie Labansat. C’est à Sylvie que nous devons cet honneur : elle a été contactée par la chaîne après un article paru dans Le Parisien et a voulu, en nous invitant, élargir la vision du métier. Elle-même est biographe et Michèle s’est spécialisée dans l’accompagnement aux funérailles

 

La journaliste, Sandrine Frentz, est sympathique et chaleureuse. Elle a réussi à me convaincre de participer, malgré ma hantise du rouge aux joues et du nez qui brille, du bafouillage et du mot sur le bout de la langue. En visionnant quelques archives de son émission Attitude 91 – Mieux vivre, j’ai constaté qu’elle était ouverte et honnête : pas de questions pièges, du temps pour s’exprimer et de l’écoute.

 

Nous voici toutes les trois sur le plateau, perchées sur des tabourets… de plateau, laissant le technicien nous installer l’indispensable micro. Essais de caméras : tiens, c’est Michèle, elle est télégénique !

Pendant ce temps, Sandrine bavarde avec nous de choses et d’autres. J’écoute à peine, me concentrant sur mon cœur qui tend à s’emballer. Je me penche vers Michèle :

« T’as le trac ?

- Pas trop. Et toi ?

- Un peu… »

Respire ma fille !

Une voix retentit :

« Sandrine ? On commence dans trois minutes, jusqu’à trente. »

Générique de début, je ne bouge plus.

Et ça commence.

 

Présentation : « Bonsoir… » (Il est 14 h 20.) Mon cœur bat plus fort – respire !

Puis questions et réponses s’enchaînent. Sylvie, très à l’aise, aligne ses phrases de façon claire et structurée. Ah, Sandrine me parle ! Et je m’aperçois que je ne réponds pas trop mal non plus. Je n’ai pas osé sortir l’antisèche que j’avais préparée ; n’ayant pas de poche, je me suis assise dessus et elle ne me sert pas à grand-chose.

À son tour, Michèle présente sa spécialité : très bien aussi.

 

L’émission se poursuit, conversation entre personnes de bonne compagnie. Soudain, un bruit de fond parasite se fait entendre tandis que Sylvie parle. Elle reste imperturbable. Nous comprendrons par la suite que ce n’était pas prévu et verrons qu’il y a eu superposition d’un ancien reportage sur un écrivain public inconnu de nous trois.

À un moment, j’ai quelque chose de très intéressant (sûrement !) à ajouter, mais selon la pendule, il ne reste qu’une minute et demie et Sandrine est en train de conclure : trop tard !

 

Générique de fin et noir sur le plateau. Oups ! Je vais pour sauter de mon siège quand je remarque à temps que mes compagnes ne bougent pas car les caméras tournent toujours.

Lumière. « C’est dans la boîte ! » Nous pouvons bouger et nous quittons les lieux après avoir échangé quelques impressions avec Sandrine.

 

Autour d’un café, ensuite, nous convenons que c’était une expérience intéressante. Nous sommes satisfaites, même si nous ressentons une toute petite frustration de ne pas avoir eu plus de temps pour mieux développer le sujet. Au moins, « on » a parlé de nous !

Alors… à l’année prochaine ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages