Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 11:34

coeur-brise.jpgMichèle est une jolie jeune femme aux superbes yeux bleus. Elle semble assez dégourdie, c’est pour cela que je suis étonnée par son histoire.

 

Elle vient de recevoir l’avis de signification d’un acte d’huissier de justice diligenté par le destinataire d’un chèque à elle qui n’a pas été payé car il était sans provision.

 

Elle me raconte qu’il y a quelques mois, elle était très amoureuse d’un homme qui lui avait promis de venir vivre avec elle. Mais avant, il avait des dettes à régler, notamment à son propriétaire. Pour le faire patienter, il demande à Michèle d’établir des chèques en blanc qu’il remettra, avec l’assurance qu’ils ne seraient pas encaissés, le temps qu’il le paie en espèces.

 

Depuis, Michèle a rompu et n’a plus de nouvelles du joli cœur. Mais celui-ci n’a pas dû payer puisque le propriétaire a voulu encaisser les chèques. Elle se retrouve dans des ennuis terribles car elle ne s’est pas contentée de faire des chèques en blanc, elle lui a aussi prêté de grosses sommes et contracté des crédits à son nom à elle. Elle est maintenant frappée d’interdit bancaire et va déposer un dossier de surendettement.

 

Nous rédigeons une lettre au propriétaire malheureux où elle explique sa situation, n’hésitant pas à dire clairement qu’elle s’est fait avoir. Elle affirme qu’elle assumera ses inconséquences mais lui demande de renoncer à ses poursuites contre elle.

 

J’ai établi ce chèque à la demande de Monsieur J. A., votre locataire, afin de lui rendre service. Il m’avait assuré qu’il s’agissait de vous faire attendre le temps qu’il vous paie en espèces ce qu’il vous devait, mais qu’en aucun cas, ce chèque ne serait remis à l’encaissement.

J’étais amoureuse et naïve et je l’ai cru. Or il s’avère qu’il a été malhonnête avec vous aussi bien qu’avec moi puisque, si vous avez voulu encaisser le chèque, c’est qu’il ne vous a pas payé.

 

Je l’ai dépanné pour de grosses sommes et contracté des crédits pour lui et je me retrouve maintenant à devoir tout rembourser alors que je n’ai pas profité de cet argent et que nous sommes séparés. Ma situation financière est devenue extrêmement difficile : je suis frappée d’un interdit bancaire et vais déposer un dossier de surendettement pour essayer de trouver un arrangement et faire face à mes dettes. Je vis seule avec mon fils et mon salaire n’est pas très élevé.

 

Je vais essayer d’assumer le maximum des remboursements mais j’aimerais que vous fassiez preuve de compréhension et renonciez à vos poursuites. J’ai été victime d’un escroc, au même titre que vous, et j’avoue avoir pêché par excès de confiance. À part une relation amoureuse éphémère, je n’ai rien à voir avec cet homme.

 

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ce courrier et de ce que vous accepterez de faire pour ne pas envenimer ma situation, je vous prie de recevoir, Monsieur, mes meilleures salutations.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages