Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 16:52

Et voici LE livret !

Pour les mélomanes avertis, je précise que le refrain (repéré en caractères gras), lancinant, se chante sur l’air de Il était un petit navire ; le reste s’interprète sur l’air que l’on veut. EP signifie… écrivain public bien sûr.

 

M. Loiseau

Excusez-moi madame, je ne me suis pas rasé…

 

EP

Cela n’a aucune importance, monsieur. Je vous en prie, asseyez-vous.

alors qu’il se lève ! regard étonné

 

M. Loiseau

Ah madame !

J’ai une très très belle montre (bis)

Qui appartenait à feu mon papa (bis)

 

EP

Que voulez-vous fair’ de cett’ montre

Asseyez-vous et racontez-moi ça.

idem plus haut

 

M. Loiseau

J’avais offert cette bell’ montre

Il y a quarante ans à mon cher papa

Mon père est décédé, madame, l’année dernière. Sur son lit de mort, il m’a fait promettre

de trouver à vendre la montre

pour tirer la famille du tracas

 

EP

Oui… Et  que puis-je faire pour vous ?

 

M. Loiseau

Je voulais écrire à monsieur Julien Dray

car c’est un amateur de montres

Et je suis certain qu’il l’apprécierait.

 

EP

Ah ? vocalise qui se termine en quinte de toux.

Alain lui tend un verre d’eau qu’elle boit, lui tapote la main et se fait rembarrer quand ça va mieux.

Il collectionne les montres ?

 

M. Loiseau

Oui, je l’ai entendu sur RTL… parce que j’écoute RTL…

Je l’ai appelé plusieurs fois, sans réussir à l’avoir. Et finalement, figurez-vous que pour une fois que j’avais trouvé

un grand collectionneur de montres

C’est trop fort il est mis en examen.

 

EP

Heuuu… Tentative de vocalise mais Alain lui donne un coup de coude qui l’arrête net.

C’est sûr, ce n’est pas de chance !

 

M. Loiseau

J’avais aussi pensé écrire à monsieur le président de la République…

qui lui aussi aime les montres

Mais je n’ose pas le déranger pour ça…

 

EP

Je crois que vous avez raison, monsieur. On n’écrit pas au président de la République pour une histoire de montre.

 

M. Loiseau

Je vais donc écrire à monsieur le maire qui connaît bien monsieur le président de la République et pourra lui parler

de cette très très belle montre

qui fonctionnera comme au premier jour.

 

EP

Fonctionnera ? Elle est en panne ?

 

M. Loiseau

Oui, je l’ai déposée chez le meilleur horloger de la ville. D’ailleurs, c’est juste à côté de la mairie, monsieur le maire n’aura qu’à traverser la rue

pour aller admirer la montre

constater que ce que je dis est vrai.

 

EP

Votre réparateur de montres,

il ne connaît pas de collectionneur ?

 

M. Loiseau

Je le lui ai demandé, madame, mais il ne fait rien, il attend que je le paie.

 

EP

Que vous le payiez ?… J’comprends plus rien…

Écoutez monsieur, ce n’est pas que je ne veux pas vous faire la lettre pour le maire, mais je pense

qu’il se moqu’ bien de votre montre

et qu’à la poubelle ira le courrier.

 

M. Loiseau

Oh ! madame, on ne met pas à la poubelle

une si précieuse montre

qui vaut bien dans les 30 000 euros.

 

EP

Je ne parle pas de la montre

Mais de la lettr’ que je vous écrirai.

 

EP

Le réparateur l’a estimée à 30 000 euros ?

 

M. Loiseau

Non. Mais je le sais.

Vous comprenez, avec cet argent, je pourrai commander une pierre tombale et prendre une concession de trente ans au cimetière.

 

EP

Bon… après tout… Je vais vous le faire, le courrier pour le maire.

 

M. Loiseau

Merci beaucoup madame. Vous savez

Tant que j’n’ai pas vendu la montre

Je n’peux pas aller visiter papa.

 

EP

Elle chantonne « Oha oha » en écho à la fin du refrain.

Tenez. Signez… je vais vous faire une copie.

 

M. Loiseau

Je vous en suis infiniment reconnaissant.

Au revoir madame.

Ils se serrent la main.

 

EP

Au revoir, monsieur.

 

Public indulgent, tous nos confrères présents nous ont fait un triomphe !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages