Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 13:35

reflechir.jpgFatiha travaille à la mairie. Cela fait longtemps que je la connais et qu’elle me consulte. Son fils unique est malade et lui cause beaucoup de soucis car il est placé dans un institut spécialisé.

 

Dernièrement, l’équipe qui le suit a proposé un changement dans son mode de vie : le soir dans une famille d’accueil, la journée en institut et le week-end chez sa mère. Fatiha a refusé : elle pense que si un IME avec une équipe de spécialistes ne viennent pas à bout de son fils, une « simple » famille n’y arrivera pas mieux ; de plus, elle craint que le suivi médico-psychologique ne soit plus assuré correctement.

 

Devant ce refus, le conseil général a demandé au tribunal des enfants de lui donner délégation de signature pour mettre en œuvre ce placement. Fatima a donc décidé d’interjeter appel et m’a fait rédiger le courrier. Le même jour, elle écrit à l’inspecteur de l’aide sociale à l’enfance pour lui demander un rendez-vous.

 

Aujourd’hui, soit un mois plus tard, elle veut deux lettres : l’une à la MDPH qui n’aurait pas versé à l’institut la part qu’elle lui doit. J’essaie de lui dire que ça ne la concerne pas vraiment : « Oui, mais je vais écrire quand même. » Alors j’introduis beaucoup de précautions, soulignant que ça l’inquiète et demandant s’il y a un problème quelque part.

 

Deuxième lettre : elle annule sa demande d’appel. « J’ai rencontré l’inspecteur. Il m’a dit que mon fils sera bien dans cette famille et que je l’aurai toujours le week-end. »

 

Ben oui… Il aurait peut-être mieux valu attendre un peu avant de lancer la grosse artillerie, non ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages