Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 21:06

feuille dechireeVoici deux messieurs, l’un d’une cinquantaine d’années, plutôt bourru et taciturne, l’autre nettement plus jeune, qui s’exprime : normal, il est venu pour traduire et accompagner son oncle, arrivé depuis peu de temps du Portugal, qui ne parle que quelques mots de français. C’est l’oncle, M. M.F. qui a besoin de moi.

 

Il a été embauché en CDI il y a plus de six mois comme agent de service dans une entreprise de nettoyage tenue par un compatriote. À la fin du mois dernier, sa responsable lui a appris qu’il n’y avait plus de travail pour lui et lui a demandé de rester chez lui le temps qu’elle trouve un autre chantier où l’employer.

 

Elle lui a aussi fait signer un « mot », lui affirmant qu’il s’agissait d’un document destiné à lui donner des droits aux allocations de chômage.

 

Rentré chez lui, M. M.F. a montré ce papier à son neveu : il s’agit ni plus ni moins d’une lettre de démission.

Enfin, le mot « démission » est bien mentionné, mais l’ensemble est un torchon qui n’a de lettre que le nom : pas de date, pas de destinataire, une syntaxe à la limite du compréhensible ; quant à l’orthographe… Je ne crois pas que ce document ait beaucoup de valeur, mais on ne sait jamais.

 

Le neveu a emmené son tonton voir un juriste. Celui-ci a conseillé d’écrire à l’employeur pour souligner qu’il y a un vice de consentement puisqu’il ne savait pas ce qu’il signait (il ne sait ni lire ni écrire), qu’il n’avait pas l’intention de démissionner et qu’il se tient à sa disposition pour toute nouvelle affectation.

 

Je rédige le courrier et donne les conseils d’usage : envoi en recommandé, se faire aider pour calculer les demandes à déposer au conseil des prud’hommes, garder tous les documents…

 

Le neveu traduit tout à l’oncle qui repart ragaillardi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil
  • : Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
  • Contact

Chers confrères, je vous salue et vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Je suis écrivain public et écrivain conseil.


journal.jpg

 

J'ai toujours adoré écouter les anecdotes de mes pairs, surtout les plus anciens.


Commençant à avoir un peu de bouteille, j’aurais aussi des choses à raconter... mais je n'ai pas le talent oratoire pour me lancer à brûle-pourpoint au cours d’un repas ou entre deux réunions.


Comme je sais à peu près écrire, j’ai eu envie de créer ce blog (journal, mon cher journal…) pour vous les faire découvrir…

 

En plus, je dois avouer qu'écrire ces péripéties m'évite de les oublier !

Recherche

Avertissement

Tous les textes publiés sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur.

Toute reproduction, même partielle, ne peut se faire sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Pages